1. Qu’est-ce que le mental ?

Le mental se divise principalement en deux parties : le mental conscient et le mental inconscient.

Le mental conscient, vous permet d’analyser, de créer, de réfléchir, de calculer, etc. C’est un mental intelligent. C’est grâce à cette partie du mental que vous aurez accès à vos souvenirs (tout au moins ceux dont vous êtes conscient).

Le mental enregistre en continu tout ce que vous vivez, comme un film en trois dimensions et avec tout ce que vos sens perçoivent (son, vue, odeur, goût, toucher).

Essayez de vous rappeler ce que vous avez fait hier midi. Un souvenir vous parvient, c’est ce qu’on appelle une image mentale. En vous concentrant un peu, vous pourriez retrouver intégralement tout ce qui en fait partie jusqu’au moindre détail.

Le mental conscient est un outil de précision, mais en cas d’inconscience, de choc douloureux ou émotionnel, il disjoncte, il n’enregistre plus.

C’est-à-dire, par exemple, qu’une personne évanouie suite à une chute, ou endormie lors d’une anesthésie, continuera à enregistrer chaque instant de son existence, mais ces informations iront se ranger dans son mental inconscient et non plus dans son mental conscient.

Quand la douleur ou l’inconscience seront dissipées, le mental conscient se remettra à enregistrer.

Les images mentales contenues dans le mental inconscient ne sont pas facilement accessibles. L’inconvénient de ce mental est qu’il peut avoir une influence négative sur votre vie parce qu’il peut réactiver (vous renvoyer, redéclencher) des émotions ou des douleurs enregistrées sans même que vous ayez conscience de leur provenance.

Suite