2. Comment votre mental peut-il affecter votre vie ?

Comme nous l’avons vu précédemment, le mental inconscient emmagasine tous les chocs physiques douloureux entraînant une inconscience totale ou partielle ainsi que les chocs émotionnels.

Une image mentale, contenant inconscience et douleur, enregistrée dans le mental inconscient est appelée un engramme (c’est un enregistrement).

Le mental inconscient n’est pas capable de distinguer ni d’évaluer ce qu’il enregistre.

Ainsi, une personne se faisant renverser par une voiture verte en traversant la chaussée enregistrera dans son mental inconscient toutes les informations présentes au moment de l’accident et tout ce qui s’ensuivra pendant la période d’inconscience.

Cela pourrait inclure :

  • le choc physique,
  • le bruit du choc,
  • la douleur,
  • la couleur et la position de la voiture,
  • sa propre position,
  • la température extérieure,
  • les bruits extérieurs,
  • le goût de sang dans sa bouche,
  • l’odeur de poulet rôti provenant de la boucherie d’à côté,
  • le cri d’une petite fille qui a vu l’accident,
  • les paroles des passants autour de la victime quand elle est au sol,
  • les mots des pompiers qui cherchent à la ranimer,
  • etc.

Et dans le mental inconscient, chaque information est assimilée à toutes les autres, les paroles des pompiers sont égales à la couleur verte de la voiture qui est égale au goût de sang, etc.

Imaginons que, quelques mois plus tard, cette personne se promène dans la rue et passe devant une rôtisserie. Cette odeur la met légèrement mal à l’aise.

Un enfant crie parce que son ballon lui a échappé et une voiture freine brusquement pour éviter le ballon.

Tous ces éléments réactivent inconsciemment chez la personne l’accident qu’elle a vécu. Elle ne sait pas pourquoi elle a un drôle de goût dans la bouche. Elle ressent une douleur fugace dans sa jambe, se dit qu’elle veut rentrer chez elle et se sent tout à coup déprimée.

Cet exemple pourrait s’appliquer à de très nombreuses situations. Le mental inconscient est à l’origine des maladies psychosomatiques. Une douleur physique passée est réactivée dans le présent et réapparaît. Pour peu que certaines paroles aient été enregistrées dans le mental inconscient pendant le moment d’inconscience du sujet, elles agiront sur lui comme une sorte de commandement hypnotique.

C’est la raison pour laquelle vous prononcez parfois des paroles qui « dépassent votre pensée » et que vous regrettez par la suite. Ces paroles avaient été enregistrées par votre mental inconscient dans le cadre d’un engramme et la situation dans laquelle vous vous trouviez a réveillé cet engramme qui vous a renvoyé tout son contenu.

Pourquoi a-t-on un mental inconscient ?

Le mécanisme du mental inconscient est très ancien.

Il provient de la façon dont les organismes vivants assurent leur survie : s’ils subissent un dommage physique et s’ils veulent éviter que la situation ne se reproduise, ils se servent de ce mental inconscient pour enregistrer la douleur et les circonstances dans lesquelles elle s’est produite, afin d’être alertés par ce même mental s’il constate que l’organisme se retrouve dans des conditions dangereuses similaires.

Ce vieux réflexe de survie s’est au fil de l’évolution humaine transformé en réel handicap.

Parce que plus la vie vous a blessé (dans n’importe quel domaine) et plus votre mental inconscient peut être restimulé et barrer votre avenir.

Un licenciement que vous avez mal vécu et c’est tout le sujet du travail qui vous affecte. Une rupture sentimentale douloureuse et c’est tout le sujet de l’amour et des relations amoureuses qui vous fait fuir.

Vous pouvez aisément imaginer comment le mental inconscient peut affecter votre vie dans ces conditions.

Suite